Bibliographic Information

Sourate 75 - Coran 12-21. Traductions du Coran en Europe, XIIe-XXIe siècles - Sourate s75

Original Source

Witness List

  • Witness caire:
  • Witness hamidullah:
  • Witness blachere:
  • Witness duryer:
  • Witness bibliander:
  • Witness arrivabene:

Electronic Edition Information:

Responsibility Statement:
  • Structuration des données (TEI) Paul Gaillardon, Maud Ingarao (Pôle HN IHRIM)
Publication Details:

Published by IHRIM.

Lyon

Licence

Encoding Principles

À faire.

←|→
Éd. du Caire, 1924Contexte
X
سورة القيامة
بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيمِ
1
لَا أُقْسِمُ بِيَوْمِ الْقِيَامَةِ
2
وَلَا أُقْسِمُ بِالنَّفْسِ اللَّوَّامَةِ
3
أَيَحْسَبُ الْإِنسَانُ أَلَّن نَّجْمَعَ عِظَامَهُ
4
بَلَى قَادِرِينَ عَلَى أَن نُّسَوِّيَ بَنَانَهُ
5
بَلْ يُرِيدُ الْإِنسَانُ لِيَفْجُرَ أَمَامَهُ
6
يَسْأَلُ أَيَّانَ يَوْمُ الْقِيَامَةِ
7
فَإِذَا بَرِقَ الْبَصَرُ
8
وَخَسَفَ الْقَمَرُ
9
وَجُمِعَ الشَّمْسُ وَالْقَمَرُ
10
يَقُولُ الْإِنسَانُ يَوْمَئِذٍ أَيْنَ الْمَفَرُّ
11
كَلَّا لَا وَزَرَ
12
إِلَى رَبِّكَ يَوْمَئِذٍ الْمُسْتَقَرُّ
13
يُنَبَّأُ الْإِنسَانُ يَوْمَئِذٍ بِمَا قَدَّمَ وَأَخَّرَ
14
بَلِ الْإِنسَانُ عَلَى نَفْسِهِ بَصِيرَةٌ
15
وَلَوْ أَلْقَى مَعَاذِيرَهُ
16
لَا تُحَرِّكْ بِهِ لِسَانَكَ لِتَعْجَلَ بِهِ
17
إِنَّ عَلَيْنَا جَمْعَهُ وَقُرْآنَهُ
18
فَإِذَا قَرَأْنَاهُ فَاتَّبِعْ قُرْآنَهُ
19
ثُمَّ إِنَّ عَلَيْنَا بَيَانَهُ
20
كَلَّا بَلْ تُحِبُّونَ الْعَاجِلَةَ
21
وَتَذَرُونَ الْآخِرَةَ
22
وُجُوهٌ يَوْمَئِذٍ نَّاضِرَةٌ
23
إِلَى رَبِّهَا نَاظِرَةٌ
24
وَوُجُوهٌ يَوْمَئِذٍ بَاسِرَةٌ
25
تَظُنُّ أَن يُفْعَلَ بِهَا فَاقِرَةٌ
26
كَلَّا إِذَا بَلَغَتِ التَّرَاقِيَ
27
وَقِيلَ مَنْ رَاقٍ
28
وَظَنَّ أَنَّهُ الْفِرَاقُ
29
وَالْتَفَّتِ السَّاقُ بِالسَّاقِ
30
إِلَى رَبِّكَ يَوْمَئِذٍ الْمَسَاقُ
31
فَلَا صَدَّقَ وَلَا صَلَّى
32
وَلَكِن كَذَّبَ وَتَوَلَّى
33
ثُمَّ ذَهَبَ إِلَى أَهْلِهِ يَتَمَطَّى
34
أَوْلَى لَكَ فَأَوْلَى
35
ثُمَّ أَوْلَى لَكَ فَأَوْلَى
36
أَيَحْسَبُ الْإِنسَانُ أَن يُتْرَكَ سُدًى
37
أَلَمْ يَكُ نُطْفَةً مِّن مَّنِيٍّ يُمْنَى
38
ثُمَّ كَانَ عَلَقَةً فَخَلَقَ فَسَوَّى
39
فَجَعَلَ مِنْهُ الزَّوْجَيْنِ الذَّكَرَ وَالْأُنثَى
40
أَلَيْسَ ذَلِكَ بِقَادِرٍ عَلَى أَن يُحْيِيَ الْمَوْتَى
←|→
Hamidullah révisée, 2000Contexte
X
La résurrection (Al-Qiyamah)
1
Non !... Je jure par le Jour de la Résurrection !
2
Mais non !, Je jure par l’âme qui ne cesse de se blâmer.
3
L’homme, pense-t-il que Nous ne réunirons jamais ses os ?
4
Mais si ! Nous sommes Capable de remettre à leur place les extrémités de ses doigts.
5
L’homme voudrait plutôt continuer à vivre en libertin.
6
Il interroge : « A quand, le Jour de la Résurrection ? »
7
Lorsque la vue sera éblouie,
8
et que la lune s’éclipsera,
9
et que le soleil et la lune seront réunis,
10
l’homme, ce jour-là, dira : « Où fuir ? »
11
Non ! Point de refuge !
12
Vers ton Seigneur sera, ce jour-là, le retour.
13
L’homme sera informé ce jour-là de ce qu’il aura avancé et de ce qu’il aura remis à plus tard.
14
Mais l’homme sera un témoin perspicace contre lui-même,
15
quand même il présenterait ses excuses.
16
Ne remue pas ta langue pour hâter sa récitation :
17
Son rassemblement (dans ton cœur et sa fixation dans ta mémoire) Nous incombent, ainsi que la façon de le réciter.
18
Quand donc Nous le récitons, suis sa récitation.
19
A Nous, ensuite incombera son explication.
20
Mais vous aimez plutôt [la vie] éphémère,
21
et vous délaissez l’au-delà.
22
Ce jour-là, il y aura des visages resplendissants
23
qui regarderont leur Seigneur ;
24
et il y aura ce jour-là, des visages assombris,
25
qui s’attendent à subir une catastrophe.
26
Mais non ! Quand [l’âme] en arrive aux clavicules
27
et qu’on dit : « Qui est exorciseur ? »
28
et qu’il [l’agonisant] est convaincu que c’est la séparation (la mort),
29
et que la jambe s’enlace à la jambe,
30
c’est vers ton Seigneur, ce jour-là que tu seras conduit.
31
Mais il n’a ni cru, ni fait la Salât ;
32
par contre, il a démenti et tourné le dos,
33
puis il s’en est allé vers sa famille, marchant avec orgueil.
34
« Malheur à toi, malheur ! »
35
Et encore malheur à toi, malheur !
36
L’homme pense-t-il qu’on le laissera sans obligation à observer ?
37
N’était-il pas une goutte de sperme éjaculé ?
38
Et ensuite une adhérence Puis [Allah] l’a créée et formée harmonieusement ;
39
puis en a fait alors les deux éléments de couple : le mâle et la femelle ?
40
Celui-là [Allah] n’est-Il pas capable de faire revivre les morts ?
←|→
Blachère, 1957Contexte
X
Sourate LXXV.
La Résurrection.
(Al-Qiyâma.)
Propos liminaire de l'auteur
Titre tiré du vt. 1.
Cette sourate est formée de trois révélations.
Au nom d’Allah, le Bienfaiteur miséricordieux.
1
Non ! j’[en] jure par la Résurrection !
2
Non ! j’[en] jure par l’âme qui sans trêve censure !
Note [édition originale] : al-lawwâmati « qui sans trêve censure ». Ce terme marque une habitude mais le sens reste énigmatique aux commt. Tout ce qu’on peut dire, c’est que cette épithète rappelle soit l’attitude de l’âme humaine en face de ses péchés, soit les reproches qu’elle peut s’adresser à elle-même, au Jour du Jugement, quand elle constate l’inanité de ses actes terrestres.
    3

    Facsimile Image Placeholder
    L’Homme, croit-il que Nous ne rassemblerons pas ses ossements ?
    4
    Mais si ! [Nous serons même] capable d’ordonner ses phalanges !
    5
    L’Homme, bien plutôt, désire continuer à vivre en libertin.
    6
    Il demande : « Quand sera le Jour de la Résurrection ? »
    7
    Quand la vue sera éblouie,
    8
    quand la lune sera éclipsée,
    9
    quand la lune et le soleil seront réunis,
    10
    l’Homme dira ce jour-là : « Où fuir ? »
    11
    Eh bien ! non ! nul refuge !
    12
    Vers ton Seigneur, en ce jour, sera le retour !
    13
    L’Homme sera avisé, ce jour-là, de ce qu’il aura [amassé] pour ou contre soi.
    14
    Bien plus, l’Homme, envers soi-même, sera clairvoyance,
    15
    même s’il présente ses excuses.
    16
    Ne remue point ta langue, en le disant, pour en hâter l’expression (bayân) !
    Note [édition originale] : bi-hi « en le disant ». Text. : avec lui ; ce pronom représente sans doute possible la révélation coranique.
      17
      A Nous de le rassembler et de le prêcher !
      Note [édition originale] : Dans qur’âna-hu « de le prêcher », text. : sa prédication, le pronom hu représente la chose révélée. Lammens, Fatima, 113, voit dans ce passage un ordre donné à Mahomet de ne pas se hâter de mettre le Coran par écrit, afin de permettre, par des révélations ultérieures, de modifier des révélations plus anciennes. On s’élève contre cette interprétation ; v. GâQ, II, 2. De fait, il semble qu’on ait simplement ici une indication sur la façon dont la Révélation devait être oralement communiquée aux convertis.
        18
        Quand Nous le prêchons, suis-en la prédication,
        19
        ensuite, à Nous, son exposition !
        Note [édition originale] : bayâna-hu « son exposition ». Le sens de ce terme n’est pas clair. Dans la sourate LV, 3, il apparaît avec celui probable de langage clair. Peut-être est-on admis à croire que, dans le présent passage, il s’agit de l’expression claire, logique, accessible, d’un message reçu dans la forme si particulière que lui confère l’état extatique.
          20
          Eh bien ! non ! loin de croire, vous aimez la [Vie] Éphémère
          21
          et délaissez la [Vie] Dernière.
          22
          Des visages, ce jour-là, seront brillants,
          23

          Facsimile Image Placeholder
          vers leur Seigneur tournés,
          24
          tandis que d’[autres] visages, ce jour-là, seront rembrunis,
          25
          pensant qu’il leur sera infligé un châtiment.
          26
          Eh bien ! non ! quand [ton âme] sera entre les clavicules
          Note [édition originale] : Text. : quand elle attendra. Mais tous les commt. disent que ce pronom fém. remplace nafs « âme ». Ce passage est à rapprocher de la sourate LVI, 82 suiv.
            27
            et qu’on demandera : « Qui est exorciseur ? »,
            28
            quand on pensera que c’est la séparation
            29
            et que la jambe se crispera contre la jambe,
            30
            vers ton Seigneur, ce jour-là, on sera poussé
            31
            [et l’on criera] : « Il n’a ni cru ni prié,
            32
            mais il a crié au mensonge et s’est détourné,
            33
            puis il est allé vers les siens, marchant fièrement ! »
            34
            Malheur à toi ! malheur !
            35
            et encore malheur à toi ! malheur !
            36
            L’Homme pense-t-il qu’il sera laissé libre ?
            37
            N’a-t-il pas été une goutte de sperme éjaculée
            38
            et ensuite une goutte coagulée ? [Allah l’]a créé et formé harmonieusement.
            39
            De l’être humain, Il a créé les deux sexes, le mâle et la femelle.
            40
            Celui [qui fit cela] ne se trouve-t-il pas capable de ranimer les Morts ?
            ←|→
            Du Ryer, 1647Contexte
            X
            LE CHAPITRE DE LA RESURRECTION, contenant quarante versets,
            escrit à la Meque.
            AU nom de Dieu clement & misericordieux.
            1
            Je jure qu’il est tres-veritable que les hommes ressusciteront.
            2
            Je jure que les meschans rendront compte de leurs actions ;
            3
            pensent ils que je ne puisse pas rassembler leurs os ?
            4
            Je les rassembleray tous apres qu’ils seront pourris ; Je puis rassembler leurs doigts comme ils les avoient en leur jeunesse.
            5
            Certainement l’homme veut blasphemer avant la venuë du jour du Jugement,
            6
            & demande quand viendra ce jour ;
            7
            Lors que sa veuë sera troublée,
            9
            & que le Soleil & la Lune seront assemblez,
            10
            alors il dira, où fuiray-je ?
            11
            On luy dira, tu n’as point d’autre refuge
            12
            qu’en Dieu ;
            13
            On l’arrestera, on luy dira tous les pechez qu’il aura fait
            14
            & sera tesmoin contre soy-mesme :
            16
            Ne dis mot alors, s’il se veut excuser ne sois pas impatient,
            17
            je sçay tout ce qui est en son cœur, je sçay ce que tu luy as enseigné,
            18
            je lisois avec celuy qui t’a leu l’Alcoran,
            19
            & te l’ay fait comprendre ;
            20
            L’homme se presse pour aller à sa honte
            21
            & ne pense pas à sa fin,
            22
            il levera
            Facsimile Image Placeholder
            la teste avec un visage content
            23
            pour voir Dieu,
            24
            mais à l’instant il aura la face couverte d’affliction,
            25
            & cognoistra qu’il est dans le comble de tous malheurs ;
            30
            Son ame sera conduite devant Dieu
            26
            lors qu’elle se separera de son corps,
            32
            si elle a abjuré la loy de Dieu,
            33
            elle ira vers les damnez, vers ceux qui estendent leurs bras par desespoir.
            34
            On luy dira, Dieu seul à qui tu n’as pas voulu obeïr estoit ton Seigneur & ton Protecteur.
            36
            L’homme pense-t’il estre abandonné, & qu’on ne luy demandera pas compte de ses actions ?
            37
            n’a-t’il pas esté creé de bouë par nostre grace speciale
            38
            & de sang congelé ?
            39
            Nous l’avons creé masle & femelle ?
            40
            celuy qui a fait cela ne peut-il pas ressusciter les morts ?
            ←|→
            Bibliander, 1550Contexte
            X
            AZOARA LXXXV
            In n. etc.
            1
            Note [édition originale] : Deus iurat se resuscitaturum omnes.
              Per diem saeculi futuri,
              2
              animamque ream,
              3
              licet homines opinentur, me minime potentem ossa sua resuscitare,
              4
              ego suos digitos erigam atque recomponam.
              5
              Sed homo falsa proferre laborans,
              6
              alius aduentum saeculi perscrutatur :
              7
              quando suis obscuratis luminibus,
              8
              et luna eclipsim patiente,
              9
              solique coniuncta,
              10
              diffugium studiose quaeret.
              11
              ¶ Locum autem nulli diffugio
              12

              Facsimile Image Placeholder
              peruium reperturi, ante Deum stabunt,
              13
              dicturum cuique, quid prius posteriusue peregerit,
              14
              omni super semetipsum testimonium ferente.
              15
              Note [édition originale] : Excusatio nulla superest.
                Excusare namque se uolenti,
                16
                Deus inquiet : Lingua tua nullatenus loquatur,
                17
                quoniam hoc nostrum est, qui cuncta congregauimus :
                18
                Alchoran uobis missum quare non credidistis ?
                19
                Nostrum est hoc explanare.
                20
                Vos mundum istum tantum dilexistis,
                21
                negligentes alium.
                22
                Illa quidem die facies quaedam erunt pulcherrimae,
                23
                uidelicet aspicientium Deum :
                24
                aliorum uero turpissimae,
                25
                qui nos malum illud illaturos minime cogitabant,
                26
                antequam faucibus inhaerebant animae.
                27
                Tunc autem carminatorem et medicum quaerentes,
                28
                nec hoc mortem esse penitus opinantes,
                29
                alterum crus adiungunt alteri,
                30
                tuncque Deus eos resuscitabit.
                31
                Eleemosynas, et decimas, ac orationes facere respuentes,
                32
                contradicendo disgressi sunt.
                33
                Melius autem, melius illi esset credidisse.
                36
                An cogitauit homo, nos eum ita dimissuros :
                37
                quem cum prius esset sperma,
                38
                deinde coagulum sanguineum, Deus integre formauit,
                39
                parilesque fecit, marem uidelicet atque foeminam ?
                40
                Note [édition originale] : Qui condidit hominem, eundem reparabit.
                  Nunquid igitur mortuos uiuificare nequibit ?
                  ←|→
                  Arrivabene, 1547Contexte
                  X
                  In nome di Dio misericordioso, e Pio. .CAPITOLO .LVII.
                  1
                  Note [édition originale] : Fatuo giuramento che si hara a risuscitare.
                  IO GIURO per il di del secolo futuro,
                  3
                  come che gli huomini non credino poter suscitare,
                  4
                  che io gli farò tornar in vita.
                  5
                  Allo huomo che s’affatica dir il falso,
                  6
                  non si pensa altro avenimento del secolo,
                  7
                  quando oscurato il
                  Facsimile Image Placeholder
                  Sole
                  ,
                  10
                  cercheranno fuggire.
                  11
                  Ma non trovando luogo sicuro
                  12
                  staranno innanzi à Dio
                  13
                  che dira a ciascuno quel che essi fecero da prima e in ultimo,
                  15
                  et volendo iscusarsi, Dio dirà, la tua lingua non favelli.
                  17
                  Quando questo è nostro che habbiamo adunato ogni cosa,
                  18
                  Perche non credesti all’Alcorano mandatovi?
                  19
                  E propio nostro spianarvi questo.
                  20
                  Voi amaste solamente questo mondo
                  21
                  dispregiando l’altro.
                  22
                  Quel di le faccie che riguarderanno Dio faranno bellissime,
                  24
                  e de gli altri saranno negrissime.
                  27
                  Et allhora cercando il medico, & il versificatore,
                  28
                  pensando questa non esser morte,
                  29
                  aggiungono un ginocchio all’altro,
                  30
                  e Dio all’hora gli suscitera,
                  31
                  e rifutando far limosine, e orationi,
                  32
                  contradicendo si partirono.
                  33
                  Meglio sarebbe loro haver creduto.
                  36
                  Forse si pensò lo huomo che noi lo devessimo lasciar cosi,
                  37
                  il quale prima essendo sperma
                  38
                  Dio formò interamente,
                  39
                  e fece il maschio, e la femmina,
                  40
                  Non potra adunque suscitar i morti?
                  Note [édition originale] : Chi ha fatto lhuomo quello istesso lo restitoira.
                  • [ B]